Hello
Connectez-vous ou
inscrivez-vous !

Pourquoi a-t-on envie de croquer ceux qu’on aime ?

Publié le 16-01-2020- 3 min de lecture

Croquer ceux qu'on aime © ISOPIX

Vouloir « manger » son enfant ou son partenaire est un phénomène tout à fait normal.

Un bébé trop mignon, un petit chien tout doux, un(e) partenaire sexy, il y a souvent un moment où on a envie de "bouffer" l’autre.

Cette pulsion cannibale peut parfois nous effrayer et pourtant, elle est naturelle.

L’agression mignonne

Une étude menée par une chercheuse de l’université de Yale, aux Etats-Unis, a révélé un terme particulier pour ça : l’agression mignonne.

Il s’agit de l’envie de mordre ou de serrer très fort tout ce qu’on trouve mignon ou attirant.

Une sensation fréquente chez les jeunes mamans

Nombreuses sont les mamans qui disent avoir envie de croquer les joues de leur bébé. Une autre étude, menée par une anthropologue, explique que l’odeur du bébé stimule certaines zones du cerveau chez les mamans. Ce sont les mêmes zones qui sont actives lorsque nous mangeons notre repas préféré.

Ce n’est pas étonnant du coup d’utiliser des termes propres à la faim pour évoquer son désir pour l’autre : "j’ai envie de te bouffer", "je te mangerais", "tu es à croquer" etc.

Ça peut parfois aller plus loin. Une mère peut avoir envie d’englober son enfant, de le manger afin de ne faire qu’un et de le protéger du monde extérieur.

Affection vs violence

De tout temps, un équilibre s'est formé entre l’amour et la mort, entre plaisir et douleur.

Quand on embrasse notre partenaire, il nous arrive de le mordiller, de le serrer très fort, presque un peu trop.

Le vampire est le prototype du carnivore érotique. Il a ce désir de croquer ses prétendantes.

A nouveau, ce désir de manger l’autre est une façon de l’englober, de ne le garder que pour soi.