Hello
Connectez-vous ou
inscrivez-vous !

Selena Gomez a subi une transplantation !

Publié le 14-09-2017- 3 min de lecture

Selena Gomez - header - transplantée © ISOPIX

La star se faisait beaucoup moins présente ces derniers mois et on sait maintenant pourquoi !

Selena l'avait déjà évoqué publiquement, elle est atteinte d'un Lupus qui l'affaiblit énormément et qui l'a déjà forcée à s'éloigner de la vie publique.

 

Pour se soigner, elle a subi un lourd traitement... « On m'a diagnostiqué un lupus et j'ai subi une chimiothérapie. C'est la véritable raison de ma pause. J'aurai pu faire un AVC  », avait-t-elle lâché. -, Selena Gomez a révélé : "Je voulais tellement dire aux gens qu'ils n'avaient aucune idée de ce que je traversais : « Je suis en chimiothérapie. Vous êtes des idiots ». Mais je me suis tue, jusqu'à ce que je me sente à nouveau sure de moi et à l'aise ».

 

« C'est arrivé il y a trois ans. Ça a été compliqué à comprendre et je voulais garder ça pour moi. C'est une maladie chronique auto-immune qui dure toute la vie. Il faut faire attention à soi ! Mais je vais bien maintenant, ça va » .

 

La belle brune a posté des nouvelles d'elle ce jeudi sur Instagram concernant son état de santé :

Voici son message : 

« Je sais que certains de mes fans ont remarqués que j'étais moins présente pendant une partie de l'été et se sont demandés pourquoi je ne faisais pas la promo de ma nouvelle musique dont je suis très fière. J'ai subit une transplantation de rein à cause de mon Lupus et j'étais entrain de me reposer. C'était ce dont j'avais besoin de faire pour ma santé. J'ai hâte de vous retrouver après ce que j'ai traversé ces derniers mois. Je voudrais remercier publiquement ma famille et mon incroyable team de docteurs pour tout ce qu'ils ont fait avant et après l'opération. Enfin, il n'y a pas de mots pour décrire à quel point je dois remercier mon amie Francia Raisa. Elle m'a offert le plus beau des cadeaux en me donnant son rein. Je suis vraiment bénie. Je t'aime tellement. Le lupus est encore un mystère mais des progrès sont faits. Pour plus d'info sur la maladie, rendez-vous sur le site de the Lupus Research Alliance. »