Hello
Connectez-vous ou
inscrivez-vous !

Sex/Life : les dernières révélations sur la scène de la douche

Publié le 26-07-2021- 3 min de lecture

Sex/life Brad © YOUTUBE

Prothèse ou pas prothèse ? La femme qui a inspiré la série donne son avis.

On n'a pas encore fini d'entendre parler de cette fameuse scène de la douche dans la série Sex/Life.

Cette scène où Brad sort de sa douche et dévoile son attribut.

Prothèse ou pas ?

Au départ, on nous avait dit que tout cela était bien réel, mais il semblerait finalement que ça ne soit pas tout à fait exact.

Si l'acteur Adam Devos n'a pas eu recours à une doublure, il pourrait bien avoir utilisé une prothèse. La showrunneuse a souhaité laisser planer le mystère : "Les gens demandent souvent s’il s’agit d’un vrai ou d’une prothèse”, a expliqué Stacy Rukeyser. "Je peux vous dire ce qu’Adam en dit et c’est: un gentleman ne le dit jamais. Nous laissons donc cela à l’imagination des téléspectateurs."

Selon le magazine Newsweek, les prothésistes ont confirmé qu'une prothèse avait bel et bien été utilisée pour cette scène de la douche.

D'autres prothèses utilisées

Adam Devos n'est pas le seul à avoir dû porter un outil. Sa partenaire de jeu, Sarah Shahi a, elle aussi, dû tricher sur son physique.

Les scènes concernées sont celle où on voit le personnage de Billie allaiter son enfant. Ses seins ont été ajustés pour ce moment précis.

"Je ne peux pas avoir les mêmes seins qu’une mère qui allaite", a déclaré l’actrice à Entertainment Weekly. "Il faut trois heures pour que ces prothèses mammaires collent."

"Le monde a besoin de nudité frontale"

L'auteur des livres qui ont inspiré la série Sex/Life a également donné son avis sur la question. Selon B.B. Easton, ce genre de scène est nécessaire pour le monde.

Cette scène a fait énormément réagir et en bien, selon B.B. Easton. "Les gens étaient choqués et ils ont ri, crié...", a-t-elle expliqué. "Ils ont été surpris et c'était un super moment de télévision. J'ai vu sur TikTok que c'était devenu viral, les réactions des gens étaient toutes si joyeuses. C'est ce dont le monde a besoin : le monde a besoin d'une nudité frontale".