Hello
Connectez-vous ou
inscrivez-vous !

The Vampire Diaries : Damon devait mourir dans le dernier épisode

Publié le 07-09-2021- 2 min de lecture

Somerhalder © ISOPIX

Des révélations en cascade viennent donner un nouveau coup de projecteur sur la série qui s'est terminée en 2017.

The Vampire Diaries fait toujours parler d’elle !

La série diffusée entre 2009 et 2017 était même au centre des discussions lors d’un podcast diffusé par Entertainment Weekly qui réunissait les créateurs et producteurs du programme. Parmi les sujets évoqués, il y a les fins alternatives qui avaient été imaginées, dont certaines pourraient vous surprendre !

Une fin très discutée

Et surprise ! Dans le dernier épisode de la série, Damon  (Ian Somerhalder) devait bel et bien mourir… Preuve du caractère important de cette décision Julie Plec (co-créatrice de la série) et Brett Matthews (scénariste) en ont discuté pendant toute la durée du tournage de la dernière saison. Pour rappel, c’est au final Stefan (Paul Wesley) qui donné son âme pour la survie de Damon et Elena (Nina Dobrev)…

"On avait finalement décidé : on va tuer Damon. C'était ce qu'il fallait faire. C'est lui qui devait payer les conséquences. Stefan était moralement un personnage un peu plus fort" a résumé Julie Plec.

C’était sans compter, l’avis de l’autre showrunner de la série qui avait d’autres plans. Ainsi, Kevin Williamson a soumis l’idée de faire mourir Stefan à la place comme l’a indiqué, Breff Matthews :

"Il nous semblait que faire mourir Stefan le libérait d'un poids alors que laisser Damon vivre lui permettait d'être libre d'être l'homme qu'il a toujours supposé être"

Des changements imaginés au début

Encore plus étonnant, les auteurs avaient même envisagé de condamner Damon et Stefan dès le début de la série. Mais le départ de Nina Dobrev a quelque peu bouculé les plans comme l’explique Julie Plec :

"Les garçons devaient se sacrifier pour sauver Elena et elle aurait vécu une vie heureuse en tant qu'humain. (...) Quand Nina est partie, la série ne nous semblait plus simplement avoir pour thème de protéger le bonheur d'Elena, même si c'était important pour nous, nous voulions protéger le bonheur des frères (...). Ensuite, ça a changé : on ne pouvait pas les tuer tous les deux pour elle, il nous semblait que personne n'aurait ce qu'il voulait. On a essayé de trouver une façon différente de donner à l'un des frères le bonheur dont on avait besoin et à l'autre la fin dont il avait besoin".