Hello
Connectez-vous ou
inscrivez-vous !

Selena Gomez se bat pour la santé mentale

Publié le 25-05-2022- 2 min de lecture

Selena Gomez @ Youth Mental Health © ISOPIX - JACQUELYN MARTIN / AP

Elle a tenu un discours à ce sujet à la Maison Blanche !

La santé mentale est un sujet que Selena Gomez connaît bien et qui la touche. La chanteuse a avoué il y a quelques temps déjà qu'elle était atteinte de troubles bipolaires.

Des soucis de santé qui s'ajoutent à la célébrité, à un agenda bien chargé ou encore aux peines de cœur... Bref, tout ça peut être compliqué à gérer. Mais pas pour l'ex-star de Disney Channel !

Plutôt que de s'apitoyer et d'avoir peur de ces troubles, la meilleure solution selon elle, c'est de s'informer. Sur Instagram, il y a quelques années, elle prenait exemple sur sa peur des orages étant petite : "Alors ma mère me lisait des choses sur le sujet, en me disant que plus j’en saurai, moins j’aurai peur." Et c'est dans cette optique qu'elle a décidé d'aller un cran plus loin en allant parler de ce sujet directement... à la Maison Blanche !

Soutenue par Joe Biden

Le 18 mai dernier, elle participait au Mental Health Youth Action Forum (Forum d'action sur la santé mentale chez les jeunes). Durant un échange de près de trois quarts d'heure, elle a pris la parole pour raconter sa propre expérience.

L'intégralité de l'échange (en anglais) :

Pour Selena Gomez, il est important de déstigmatiser la santé mentale : ''J‘ai eu l’impression qu’une fois que j’ai découvert ce qui se passait, j’ai mieux accepté ce que j’avais. Attirer l’attention sur la santé mentale par le biais des médias ou simplement en parlant de vos parcours peut aider. C’est un sujet qui peut et doit être discuté librement et sans honte."

Cela passe notamment sur le fait que tout un chacun puisse accéder à des services de santé dédiés à la santé mentale, mais aussi à l'éducation pour les jeunes. Afin d'y parvenir, elle mise sur sa marque de beauté (Rare Beauty) et au fonds associé (Rare Impact Fund) qui œuvrent justement à élargir l'accès à ces deux éléments cruciaux.

Son objectif ? Récolter 100 millions de dollars dans les dix prochaines années pour améliorer la situation en reversant l'argent aux associations qui contribuent à l'amélioration de l'accès à ces services dans les écoles.

Et chez nous ?

Plusieurs adresses sont utiles autour de la santé mentale : dans la capitale, la Plateforme Bruxelloise pour la Santé Mentale ; en Wallonie, le Centre de Référénce en Santé Mentale ou encore la Fédération Wallonne des Services de Santé Mentale. Sans oublier, la Semaine de la santé mentale qui aura lieu du 10 au 16 octobre et qui, cette année, est consacrée à la santé mentale et les jeunes...