Hello
Connectez-vous ou
inscrivez-vous !

Garder ses petits-enfants prolongerait l’espérance de vie !

Publié le 30-09-2019- 3 min de lecture

grands-parents petits-enfants © ISOPIX

Le lien entre les personnes âgées, les enfants et adolescents serait bénéfique pour tout le monde.

Vous gardez un bon souvenir des moments passés chez vos grands-parents ? Vous pouviez jouer avec eux, ils vous préparaient des délicieux goûters et vous adoriez vous faire chouchouter. 

Eh bien sachez qu'eux aussi ont apprécié ces moments ! D’après une étude publiée sur le site Science Direct, les grands-parents qui s’occupent de leurs petits-enfants ont une espérance de vie plus longue.

Une étude sur 19 ans

500 personnes de 70 ans et plus ont été suivies entre 1990 et 2009. Tous les deux ans, elles ont été interviewées et ont dû procéder à une série de tests.

Résultat : 50% des personnes qui étaient en contact direct avec des enfants étaient toujours en vie au bout des 19 ans de recherche. Au contraire, ceux qui n’ont jamais eu la responsabilité de garder des enfants sont décédés 5 ans après le début de l’étude.

De manière générale, les personnes qui s’occupent d’enfants ont un risque inférieur de mortalité de 37%.

Les bienfaits des relations intergénérationnelles

D’autres recherches ont été effectuées sur les bienfaits des activités intergénérationnelles. 

Pour les personnes du troisième âge, le fait de jouer avec un enfant ou un adolescent stimule leur mémoire. Répondre aux (souvent nombreuses) questions des jeunes permet aussi au cerveau d’exercer une activité bénéfique.

Par ailleurs, devoir s’occuper d’un plus petit renforce l’estime de soi. Les personnes qui s’en occupent se sentent utiles. C’est également une manière de se décentrer : on s’attarde moins sur ses soucis, on casse la solitude et on vit l’instant présent.

Très positif pour les enfants

Les enfants et adolescents profitent également de cette relation particulière. Le grand-parent devient une personne de confiance, qui a le temps de se consacrer pleinement à l’enfant. Il l’écoute et joue avec lui. 

Cela favorise l’épanouissement et rend l’enfant plus sociable. C’est également une façon de l’apaiser.

Ce n'est pas pour rien que l'habitat intergénérationnel a de plus en plus de succès.