Hello
Connectez-vous ou
inscrivez-vous !

Oli sans Bigflo dans «  Rendez-vous en terre inconnue  »

Publié le 01-06-2022- 2 min de lecture

Bigflo et Oli © ISOPIX

Il est parti à la rencontre d'un peuple de pêcheur de Madagascar aux côtés du nouvel animateur du programme: Raphaël de Casabianca.

C'est sans son frère Bigflo qu'Oli s'est lancé dans l’aventure. Comme toujours, c'est sur le tarmac de l'aéroport qu'il découvre sa destination. Dans ce cas-ci, cap sur Madagascar, à la rencontre des Vézo, un peuple de marins appelés les " nomades de la mer". Chaque année, ils bravent tous les dangers pour se déplacer sur de frêles embarcations en direction d'un îlot où la pêche est abondante. Un lieu de pêche idéal, mais sans aucune végétation ni point d'eau. Un endroit où plusieurs familles vont pourtant vivre durant plusieurs mois. 

Un quotidien rythmé par la chasse aux oursins et les courses de bateaux. France 2 qualifie l'épisode d'éprouvant mais riche en émotions. Un avis confirmé par l'animateur Raphaël de Casabianca «    Au début, il y avait beaucoup de pudeur et de timidité entre nous. Puis, leurs joies de vivre, leurs sourires, ont apporté une dimension familiale extraordinaire à cette communauté. C'est à partir de ce moment-là que nous nous sommes rendus compte de la richesse de ce petit caillou perdu au milieu du canal du Mozambique    » Oli, lui insiste surtout sur l'ambiance alors qu'il n'y avait aucune distraction technologique. «    Le soir, nous dormions dans une petite cabane, sur le sable, entourés de quatre autres personnes. Avant de nous endormir, nous faisions des blagues, des ombres chinoises, des mimes... On est retombé en enfance    »

Oli en émission
© FRANCE 2

Participer à cette émission, Oli en avait rêvé. «    Quand j'étais petit, cette émission était un rendez-vous avec ma famille. Il y avait tout un protocole : ma mère nous prévenait quelques jours avant, on mangeait devant la télé pour regarder tous ensemble... C'est une passionnée de voyage    » Il explique malgré tout avoir fait face à un dilemme quand on lui a proposé de participer. Pas si simple de se séparer de son frère avec qui il entretient une relation fusionnelle. «    Ça fait des années qu'on ne s'était pas séparé autant. La dernière fois, c'était quand je suis parti en colo avec la mairie de Toulouse ! C'était bizarre parce que c'était une séparation totale. Pas de FaceTime, pas de texto. (...) Ça a été dur de me séparer de lui. Au retour, on a passé deux heures au téléphone. Il m'a fait de grandes déclarations d'amour !    ».

Rendez-vous sur France 2 le 14 juin prochain pour découvrir le programme.