Hello
Connectez-vous ou
inscrivez-vous !

Fête des pères : ressemble-t-on plus à notre père ou notre mère ?

Publié le 10-06-2021- 3 min de lecture

père fille danse © CANVA

Cela est très variable, mais certains gènes sont malgré tout plus dominants.

Quand un enfant nait, il est divisé : moitié papa, moitié maman. Les enfants héritent de l'ADN de chacun de leurs parents.

Mais du coup, comment se fait-il qu'on ressemble plus à l'un ou à l'autre ?

D'abord à la maman

Si vous avez déjà eu un enfant, vous savez que chaque personne va tenter de trouver une ressemblance avec vous ou votre conjoint. Les yeux, le nez, la bouche, tout est passé au crible.

Selon une étude réalisée par des chercheurs de Montpellier (en France), les enfants ressemblent plus à leur mère qu'à leur père. Pour parvenir à ce résultat, ils ont demandé à des inconnus de comparer les visages d'enfants âgés de 0 à 6 ans avec leurs parents.

Dans 47% des cas, le nouveau-né ressemble à sa mère, contre 36% pour le père.

Formalité sociale

Pourtant, il est souvent dit que le premier enfant de la famille ressemble plus au père afin de rassurer celui-ci quant à sa paternité.

Cela ne semble donc pas se vérifier. Il s'agirait uniquement d'une "manipulation sociale" pour satisfaire les papas.

Evolution au fil des ans

Mais si à la naissance, l'enfant ressemble plutôt à sa mère, cela évolue au fil des années.

Toujours selon l'étude, après un an, les filles commenceraient à ressembler davantage à leur père. Au contraire, plus les années passent, plus les garçons ressemblent à leur papa.

Des gènes qui dominent

Evidemment, chaque cas est différent et tout dépend des gènes de chaque parent. En effet, il y a ce qu'on appelle les gènes dominants et les gènes récessifs. En général, les dominants prennent le dessus sur les autres.

Parmi les gènes "forts", on retrouve les yeux foncés et les traits plus typés. Au contraire, les yeux très clairs sont récessifs. Si une femme blonde aux yeux bleus a un enfant avec un homme noir de cheveux et au yeux très bruns, il y a plus de chance que l'enfant ressemble à son père. Mais la génétique est complexe et cela ne se vérifie pas toujours ! Tout dépend du code génétique de chacun, qui comprend des allèles dominants et récessifs.

Pas que le physique

Enfin, il est certain qu'on ressemble parfois plus à son père ou à sa mère, au niveau du physique. Mais il reste encore les mimiques et les traits de caractère.

Souvent, un enfant est un subtil mélange des deux !