Hello
Connectez-vous ou
inscrivez-vous !

Rester chez soi en pyjama plutôt que sortir, c’est tendance !

Publié le 01-10-2019- 3 min de lecture

Nesting © ISOPIX

Cette pratique a désormais un nom : le nesting.

Un pyjama tout doux, sa couette ou un plaid, des bonbons et Netflix. Que demande le peuple ?

Les casaniers peuvent se réjouir : rester chez soi est désormais tendance. Plus besoin de chercher une excuse quand on vous demande pourquoi vous n’étiez pas présent à la soirée de la veille.

Rien de neuf sous le soleil

Evidemment, la pratique n’est pas neuve. Le succès des émissions du samedi soir sur TF1 sont la preuve que les gens aiment rester chez eux, même le week-end. C’est l’occasion de faire des choses que nous aimons à la maison, en toute tranquilité.

La télé n’est pas la seule occupation possible ! Cuisiner, coudre, jouer de la musique, lire un bon roman, toutes ces activités qu’on fait toujours en hâte ou pour lesquels nous n’avons jamais le temps.

Cette pratique donc du cocooning le week-end porte désormais un nom : le nesting (comprenez «  faire son nid  »).

Le besoin de ralentir se ressent partout

A l’heure où le nombre de burn-out explose et où le stress est la maladie des sociétés occidentales, le besoin de ralentir se fait sentir.

Prendre du temps pour soi, avec ses proches, à la maison permet d’évacuer les tensions et de se recentrer sur l’essentiel.

Le nesting rappelle le «  hygge  », art de vivre danois qui prône les petits moments de bonheur, qui ne s’achètent pas.